Les informations que nous voyons à propos de la situation politique de notre pays sont préoccupantes. Nous vivons dans une période d’incertitude, avec un regain de violence. Dans ces moments-là, gardons notre boussole : le Seigneur est présent, il ne nous délaisse jamais dans les difficultés. Demandons-lui de prendre soin de notre pays. Sachons poser, chacun à notre place, des petits gestes de paix.

Prier pour son pays, prier pour ceux qui le gouvernent est une tradition dans l’Église, mais cette prière est toujours ouverte à tous les hommes, à l’universel.
« J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité »  (1 Tim 2,1-4).
Dieu qui veille sur notre monde,
regarde le pays où tu nous as donné de vivre :
accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun,
qu’il y ait parmi nous plus de justice.
Que ceux qui exercent le pouvoir dans notre pays,
le fassent avec sagesse,
toi, Père, qui porte au creux de tes mains le cœur des hommes,
et garantis les droits des peuples ;
Et que sur la terre de France,
placée sous la protection de la Vierge Marie dans le mystère de son Assomption,
s’affermissent avec ta grâce
la sécurité et la paix,
la prospérité et la liberté religieuse,
Et dans le monde entier plus de bonheur et de paix.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.